Derniers commentaires

Aucun commentaire.

Calendrier

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Archives

Liens

 
30 Avr 2016 - 10:17:03

Les gendarmes du médicament faisaient affaire avec les laboratoires

Médicaments : la Haute autorité de santé saisit le procureur
Mardi   24   mars,    nous   révélions   en   effet    que Gilles   Bouvenot,   président   de   la   commission   de la  transparence  jusqu’en  2014,  ainsi  que  d’autres éminents   membres   de   sa   commission   ou   de   la commission  d’autorisation  de  mise  sur  le  marché des   médicaments,   ont   secrètement   conseillécontre rétribution,  pendant  près  de  20  ans,  des  laboratoires pharmaceutiques  sur  la  meilleure  façon  de  présenter leurs  dossiers  afin  d’obtenir  les  autorisations  et  les remboursements recherchés.

Les gendarmes du médicament faisaient affaire avec les laboratoires
La mise sur le marché de médicaments et leur remboursement sont soumis à des commissions supposées indépendantes. Or, plusieurs mois d'enquête ont permis à Mediapart de découvrir que, pendant des années, des membres éminents de ces commissions (dont un président) ont conseillé secrètement les laboratoires pharmaceutiques. L'affaire, au-delà des questions déontologiques et de conflits d'intérêts, interroge la probité du système sanitaire français.
Pendant plus de vingt ans, ils ont eu pouvoir de vie et de mort sur les médicaments en décidant de leur mise sur le marché et de leur remboursement. Aux postes de présidents, vice-présidents ou simples membres des principales commissions du système français, un petit groupe d’amis a parallèlement et secrètement conseillé les laboratoires sur la meilleure façon de présenter leurs dossiers. L'affaire, au-delà des évidentes questions déontologiques et de conflits d'intérêts qu'elle pose, interroge la probité du système sanitaire français tout entier....

Liens experts/firmes : pourquoi se gêner ?
Les révélations de Mediapart sur un système d'ententes entre des hauts responsables du médicament en France et des firmes appellent une réaction forte des autorités politiques et du monde médico-pharmaceutique. Une première étape consiste à faire que le "sunshine act à la française" permette réellement de connaître les plus gros liens d'intérêts des soignants avec des firmes, tout autant que les plus petits

Lien permanent vers l'article complet

http://afssaps.sosblog.fr/Premier-blog-b1/Les-gendarmes-du-medicament-faisaient-affaire-avec-les-laboratoires-b1-p34.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)